L.A.S

HISTOIRE

L.A.S : Laboratoire d'Application des Semiconducteurs entreprise crée  par F5LS - Lazlo Sakvary. Son siège était situé 19, rue de la paroisse à Fontainebleau. Cet OM d'une grande technicité et innovateur a produit de nombreux matériels d'émission / réception, convertisseur et fréquencemètre dont les modèles : Provence, Corse, Esterel et Anjou.

Plusieurs sites donnent plus de détails sur ce fabriquant dont celui de Denis F6CRP qui avait rencontré F5LS.

EMETTEUR "BEARN"

Ce matériel m'a été proposé par un ami OM qui connaissait mon intérêt pour les appareils dédiés à la bande VHF. Malgrè l'état de celui-ci, j'ai de suite été tenté pour deux raisons : le challenge à relever en terme de restauration et la rareté de cet émetteur.

J'ai donc commencé par me documenter sur la marque et je remercie les participants du forum Radioamateur.org pour les informations fournies dont le schéma.

CARACTERISTIQUES

L.A.S, LAS, Béarn, Artois, Provence, Corse, Esterel, Anjou, F5LS, Lazlo Sakvary

L'émetteur "Béarn" est la partie émission du "Provence" de la même marque. Son complément en réception est le modèle "Artois" (à gauche sur la photo). Il utilise 19 transistors et 13 dlodes.

Nota : Les caractéristqiues générales indiquées ci-dessous sont extraites du catalogue L.A.S 1971-75.

Cet appareil est équipé d'un relais coaxial constitué par un relais REED inverseur en cavité coaxiale sans rupture d'impédance. Les faibles dimensions de ce relais ont permls d'incorporer dans Ie boitier du relais, une Ilgne 75 Ohms servant de TOS-mètre. Un deuxieme instrument de mesure sur Ie panneau avant indique a tout moment Ia HF sortante ou la HF réfléchie. 

En "AM", Ie TX fonctionne a puissanoe réduite de 4 W HF donc il n'y a absolurnent aucun rlsque pour le PA d'autant plus qu'en NBFM l'input est plus élevé. 
L'étage final de l'émetteur est équlpe d'un transistor au silicium en boitier "strip line" et à grille d'émetteur réduisant dans une large mesure les risques de "claquage" du transistor en cas de désadaptation, rupture ou court-circuit d'antenne. Un nouveau circuit de sortie en double PI supprime tres efficacement tout rayonnement d'harmonlques en dehors de la bande 144/146. 

CARACTERISTIQUES GENERALES :

  • Cadran circulaire éclairé, longueur d'étalonnage 200 mm.
  • Commande par bouton démultiplicateur. Rapport de réduction :1/10. 
  • Commutateur de fonotions perroettant de choisir Le mode de transmission AM - BLU - NBFM désiré. 
  • La 4 ème position du sélecteur de fonctions est utilisée pour Ie "CALAGE" du TX sur un correspon­dant.
  • Commande de gain micro.
  • Potentiomètre de tarage du TOS-mètre. 
  • Interrupteur de calage, permettant de se "caler" sur la fréquence de son oorrespondant.
  • Entrée micro qui sert également de prise pour un manipulateur. 
  • Consommation totale de l'appareil :
Réceptlon : 90 à 500 rnA suivant puissance.
Emission : 1,5 à 2,0 A sous 12/14 V. 
  • Dimensions :
Largeur 180 mm.
Hauteur 105 mm.
Profondeur 180 mm.
  • Sortie : Antenne "émission" par Ie relais coaxial. 
  • Prise 12 broches : Alimentatlon 12/14 V.

INVENTAIRE

  • L.A.S, LAS, Béarn, Artois, Provence, Corse, Esterel, Anjou, F5LS, Lazlo Sakvary

Comme on peut le constater, cet appareil a souffert d'un problème d'humidité qui a oxydé la façade et certaines pièces du châssis.Une première chose est l'état de la peinture de l'habillage du coffret (deux parties). Après un premier nettoyage avec une éponge imbibée d'un peu de liquide vaisselle, la peinture martelée semble en bon état.Après application d'un produit pour carrosserie voiture, il a retrouvé tout son éclat d'origine. Ceci dit, je ne me voyais pas refaire une peinture de ce type qui habituellement nécessite un passage au four.

Le démontage de la face avant s'avère fastidieux pour deux raisons : les vis sont collées par la rouille et les boutons difficiles à sortir dont le celui d'accord. Il est à noter que ces boutons ne sont plus très courants et il semblerait que certains appareils L.A.S ont été aussi équipés en "Stockli". Je possède quelques boutons du même type mais de dimensions plus importantes.

  • L.A.S, LAS, Béarn, Artois, Provence, Corse, Esterel, Anjou, F5LS, Lazlo Sakvary

La façade est à décaper puis à repeindre dans une couleur noire satinée. En passant la "Dremel" avec une brosse métallique sur les parties oxydées du châssis, je constate que le métal n'est pas attaqué en profondeur. C'est une bonne nouvelle.

J'avais une inquiétude pour un des trois interrupteurs en bas à gauche qui semblait bloqué mais après démontage, il fonctionne. Au pire, j'en ai des similaires qui feront l'affaire.

Par contre, les potentiomètres ont soufferts dont un qui est mal placé surtout que pas mal de fils arrivent dessus. Je vais essayer de le récupérer avec du produit pour contacts. La prise DIN du micro est oxydée mais plusieurs passages d'une petite brosse métallique m'ont permis de lui redonner un aspect plus brillant. Il restera à vérifier les broches intérieurs qui avaient un peu verdies. Je ne me lancerai pas dans son remplacement car, cette prise a été soudée directement dans le châssis et cela risquerait d'endommager d'autres composants.

Pour l'instant, je me cantonne à l'aspect "mécanique" de cet appareil sachant que la suite destinée à le remettre en service, sera peut être plus redoutable.

Sachant que l'approvisionnement des pièces à remplacer peut demander un certain temps.

Bien entendu, je suis à la recherche de la fiche 12 broches qui permet de connecter cet émetteur à son alimentation. Je remercie F8BHA qui m'a communiqué la référence de ce connecteur : Cinch Jones Beau Molex P-312-CCT 38331-5612 Power Connector Plug 12 Pin. Une autre solution serait l'utilisation de cosses faston mais autant se rapprocher du matériel d'origine.

(26/06/20) : Après dix jours d'arrêt pour retrouver des pièces, je ne devrai pas tarder à recevoir quelques éléments qui étaient à remplacer dont certains boutons et surtout la fiche d'origine de racordement à l'alimentation. Je remercie à ce sujet, Jean-Pierre F5MI pour toute son aide dans cette recherche de composants.

La face avant est ponçée et va passer à la peinture recto / verso et je prévois de laisser à l'arrière une zone métallique pour raccorder la masse de l'appareil tel que c'était prévu à la construction. Il restera à faire les inscriptions de la face avant qui sont relativement petites. Deux possibilités : les lettres autocollantes ou une face avant autocollante et transparente. Par précaution, j'ai scanné cette face avant afin de garder l'emplacement exact des inscriptions.

(09/07/20) ; Le connecteur, boutons et différentes pièces sont arrivées. La face avant a été peinte mais le résultat escompté, est assez décevant. La rouille a légèrement creusé en profondeur le métal. Donc, il faut de nouveau poncer, enduire et repeindre. De plus; j'ai tenté de boucher la gravure avec du typex blanc mais sans succès.

A Suivre ...